Restauration de "Julie", une 4cv de Mai 1950.

 




05 Nettoyage du carburateur Solex 22 IAC


   Lors des essais précédents de démarrage de Julie, la pompe avait été nettoyée, l'allumeur réparé, la batterie chargée et malgré une belle étincelle sur les 4 bougies neuves, mais sèches,  malgré l'essence s'écoulant du carburateur...rien à faire!
   Il faut donc ouvrir se carburateur... mes précédentes interventions sur les carburateurs de moto et de tondeuses des années 80-90, m'avaient toujours permis de redémarrer...mais impossible de remettre en état un carburateur chinois à membrane sur ma débroussailleuse...
   Et lors de ma dernière intervention récente sur une grosse tondeuse Honda de 2005, le fait qu'il fallait tout désosser pour accéder à un carburateur qui semblait nécessiter un outillage spécial... m'avait fait reculer...
mais là, Julie a mon âge... et puis Solex , ça me rappelait ma première voiture neuve : une 2CV... alors !


   le carburateur est fixé sur le bloc de tubulure admission- échappement par 2 écrous...
l'arrivée d'air du filtre à air en haut, une biellette en bas à gauche, un câble en bas à droite, une arrivée d'essence en haut à droite...    Ca ne doit pas être trop compliqué de le sortir de là
Mais je remercie d'avance les lecteurs de bien vouloir me signaler les bêtises et le erreurs que je peux faire dans le sujet.
Ces signalements me permettront de reprendre les textes...


   Un écrou pour le câble, un collier pour la durite, la biellette se déboite tout seul et un écrou spécial en laiton pour le raccord banjo d'arrivée d'essence...
   


   Bon il n'est pas neuf, et on voit que les vis d'ouverture ont déjà servi plus d'une fois...
   


    mais il est presque propre...
   
 


   La cuve est vide, voir sèche, le flotteur est propre et le joint sale déformé et encrassé...
   Alors, avant d'aller plus loin, lors d'une restauration de vielles voitures, la première difficulté est de trouver des éclatés et le nom des pièces correspondant à ces éclatés. Ce carburateur 22 IAC est un exemple... impossible de trouver un éclaté complet. Et comment s'appellent les pièces dans la partie gauche de la photo? Et une description détaillée du cycle? je suppose que c'est dans cette "chambre" que l'air rencontre l'essence liquide avant que l'ensemble soit pulvérisé dans chaque cylindre du moteur. quel est le nom de ce gicleur où on voit un 8 et un 0 et la pièce où on voit un 26??? Ce serait sympa de pouvoir savoir ce que l'on fait!


   Et c'est là, sous le couvercle que j'ai trouvé ce fameux pointeau...
   Et il a fallu vraiment appuyer dessus pour le débloquer et je pense avoir trouvé la raison pour laquelle "Julie" n'a pas réussi à sortir de sa torpeur.
   Donc Démontage de tout ce qui peut l'être et nettoyage...


    le joint un peu plié, déplacé : à changer, ce serait bête d'avoir un prise d'air pour économisé 3€...
    Et c'est le moment d'en profiter pour dire que si on est pas prêt à dépenser plus que de raison, il ne faut pas entreprendre une restauration complète!
   Car il vaut mieux dans ce cas se contenter de résoudre chaque problème au moment ou il surviendra...
   où mettre 6000€ dans une voiture bien restaurée par un propriétaire consciencieux!

   Il faut être un peu fou pour se lancer dans une restauration complète...


    le joint bon à changer...
  les joints vendus ont tous des perforations multiples qui n'arrivent pas forçément en face des trous.
Ils doivent être montés sur différents carburateurs...


   Mais revenons au nettoyage de ce petit carburateur qui permettra à Julie de rouler à 80 kms/h dans les descentes de l'arrière pays niçois...
   le flotteur encrassé... dépôt blanchâtre... ça doit faire un bout de temps qu'il n'a pas rempli son office!


   l'extérieur de la commande de starter...
   pas encore de starter automatique sur le modèle 1950


   le verso du levier
   
 


   la tige d'admission d'air tout est bien grippé...
   
 


   le levier de commande du papillon des gaz... quand on appuie sur l'accélérateur, le câble fait basculer le papillon par l'intermédiaire de la biellette pour limiter plus ou moins l'admission des gaz dans les chambres de combustion
   
 


   les vis de réglages...
   Ici la vis de réglage de la richesse du mélange
 


   à droite la vis de ralenti sur le papillon des gaz...
   
 


   emplacement du carburateur sur le moteur... là, il y a manifestement un problème... ça a chauffé et c'est très encrassé
   


   Et le petit bitoniot n'était pas branché... je ne savais pas à quoi il pouvait servir...
    Il est utile lorsque la voiture est équipée d'un allumeur avec une capsule de dépression. la capsule de dépression est un petit système qui modifie l'avance à l'allumage en fonction du régime moteur
Si comme moi, vous voulez vous endormir moins bête ce soir, consultez le pdf

        ICI


   La gaine d'arrivée du câble de commande du starter... gaine de câble à vélo..
   juste prés de l'arrivée d'essence au raccord banjo
fin...


   et voila le carburateur 22 IAC en pièces détachées, nettoyées juste avant remontage...
   je n'ai pas cru bon de démonter le papillon des gaz qui semblait en parfait état et jointif


   Après nettoyage complet, il faut bien remonter...
   Tous les joints abimés doivent être changés
    et pour ceux qui veulent...

    REMONTAGE DU CARBURATEUR EN MP4


   et J-P alias Transfluide72 m'a conseillé de vérifier la planéité de l'embase...
   donc acte... pose du carburateur sur le marbre planéité de l'embase... au démontage, les deux boulons raclaient dans les trous de fixation
le concave est visible à l'œil nu... concave de 0.6mm


   l'idéal est de chauffer progressivement l'embase sous presse... jusqu'à ce qu'elle retrouve sa planéité. Je n'ai pas osé le faire...
   je me suis contenté de passer l'embase sur du papier grain 240 à l'eau
( et de chercher une embase de carburateur d'occase... si ce que j'ai fait n'est pas suffisant!)


   .. usure irrégulière coté opposé cuve, mais plus que 0,2 au si j'appuie côté cuve
    encore un peu...
 


   en appui coté cuve, je ne rentre plus la jauge de 0.15...
    ça ira bien comme cela...
 


   il y a sur l'embase un petit trou qui a été rebouché...et du côté du petit "bitoniot" juste sous le joint
   je ne suis pas loin de croire que ce trou est en rapport avec les capsules à dépression...
 


   Le carburateur remis à sa place
   
 


    et maintenant, Julie va peut-être se décider à parler! ...
   ou alors je suis un nul de chez nul...
je sais qu'il faudra encore faire un réglage si elle tourne... mais pour l'instant, je ne lui demande que de me faire entendre se son de sa voix, même s'il n'est pas parfait! je veux seulement savoir si ce moteur tourne... avant d'aller plus loin dans la restauration...

Retour en haut de la section
Retour au Menu principal




La dernière mise à jour de cette page date du 12 août 2018 08:47